Témoignage d’un utilisateur de Noah 4 : Sven Larsen

  Sven Larsen

 

Sven Larsen et le Centre de correction auditive de St. Cloud connaissent Noah depuis très longtemps.

Situé à St. Cloud dans l’état américain du Minnesota, le Centre de correction auditive de St. Cloud existe depuis 1966. Le Centre s’est développé et couvre l’essentiel du centre du Minnesota. Il compte désormais cinq ORL, six experts en audiologie, un orthophoniste et trois assistants en audiologie.

« Je me souviens au début quand nous avions un PC Noah sur un chariot que nous déplacions d’une pièce à l’autre pour programmer les aides auditives, » dit M. Larsen. « Grâce à l’aide d’un informaticien, nous pouvions utiliser sur réseau une des toutes premières versions de Noah, au sein de notre principal centre, pour une base de données commune. C’était bien avant que Noah soit conçu pour fonctionner en réseau. »

 

Un NUG tout naturellement

Grâce à toute cette expérience, Sven Larsen a tout naturellement rejoint le Groupe d’utilisateurs de Noah (Noah User Group ou NUG).

« J’ai eu la chance d’être inclus dans le groupe de travail au stade du développement de Noah 4, » dit M. Larsen. « J’étais très enthousiaste à l’idée de travailler avec des audioprothésistes du monde entier et de partager des idées sur la façon d’améliorer le programme. »

Le Centre de correction auditive a également eu la chance de tester la version béta de Noah System 4. Il a été l’un des premiers sites à installer Noah 4 en réseau entre son centre principal et un autre centre relié à la base de données centrale.

Actuellement, le Centre de correction auditive possède 24 postes de travail utilisant Noah 4 dans le centre principal et dans trois centres affiliés.

 

Verdict, un programme fiable qui fonctionne

Après avoir travaillé plusieurs années avec le programme Noah, que pense M. Larsen du nouveau Noah 4 ?

« Depuis le début, je suis impressionné par ce produit, » dit M. Larsen. « Dans la version béta, nous avons trouvé très peu de bugs et ceux que nous avons trouvé ont été solutionnés très rapidement. »

Qui plus est, Noah 4 est très facile à utiliser.

« Noah a été conçu de manière à être compatible avec d’autres programmes. Par ailleurs, il est simple à personnaliser, » dit M. Larsen. « Trouver des informations sur les patients est rapide et simple. J’apprécie beaucoup la fonction de recherche. J’aime également son ergonomie et la possibilité d’ordonner les modules en haut de la page. »

Dernier point, mais non le moindre, la technologie Noah 4 offre également de nouvelles options permettant de partager en toute sécurité des données sur les patients entre les différents centres.

« J’aime beaucoup la façon dont on peut aller chercher des informations sur les patients depuis Noah 4 dans un centre affilié, » dit M. Larsen. « Je suis également surpris par la rapidité avec laquelle le système fonctionne lorsque nous sommes dans un centre éloigné. Une fois que les données du patient sont téléchargées, il n’y a aucun retard lorsque vous utilisez Noah 4 ou les modules. »

Le verdict :

« Je ne peux que recommander Noah 4 aux audioprothésistes, » dit M. Larsen. « C’est un programme fiable qui fonctionne. »

« Je suis également persuadé que le fait qu’une industrie puisse s’associer de la sorte et utiliser un produit comme Noah 4 est unique, » continue M. Larsen. « Cela nous donne une plus grande souplesse de programmation des aides auditives, ce qui au final est un plus pour le patient. »

 

Comment améliorer encore davantage un programme formidable

 

M. Larsen a-t-il des suggestions pour améliorer Noah 4 ?

Bien entendu !

« J’aimerais un module audiogramme encore plus performant qui générerait un audiogramme au format PDF que nous pourrions personnaliser pour les besoins de notre centre, » dit Larsen. « Nous serions en mesure d’insérer directement nos données audiométriques dans Noah 4, d’imprimer les données dans un fichier PDF et de les importer directement dans le système de dossiers médicaux électroniques du centre. »

« Ce serait également très bien si nous pouvions actualiser le logiciel de programmation des aides auditives sur un seul appareil plutôt que de l’actualiser sur tous les postes de travail, » ajoute M. Larsen. « Dans un centre de la taille du nôtre, nous passerions moins de temps à actualiser le programme. »

HIMSA est ravie de recevoir de telles suggestions de M. Sven Larsen et de tous les utilisateurs du monde entier. Si vous souhaitez également être entendu, nous vous invitons à devenir un NUG en rejoignant le groupe des utilisateurs de Noah. Pour plus d’informations, cliquez ici.