Voilà pourquoi j’ai rejoint le Groupe d’utilisateurs de Noah (NUG)

  de Mandy Raisch, Au.D.

 

HIMSA a le plaisir de vous faire part du témoignage de l’audioprothésiste, Mandy Raisch, membre du Groupe d’utilisateurs de Noah (ou NUG) :


Cela fait 11 ans maintenant que je travaille comme audioprothésiste et programme des aides auditives à l’aide de Noah. Quand j’ai entendu parler du Groupe d’utilisateurs de Noah, je n’ai pas hésité à les rejoindre et à devenir un NUG moi-même.

Noah est un outil essentiel de mon travail quotidien auprès des patients que j’appareille. Au fil des années, j’ai souvent pensé à des choses que « je souhaiterais » que mes collègues et moi-même puissions faire avec le programme Noah. Je n’ai pas hésité une seconde quand j’ai su qu’il était possible de devenir membre d’un groupe qui aurait pour but de discuter du programme Noah et de tester les nouvelles idées.

Il y a peu, j’ai répondu à mon premier questionnaire, et j’ai été ravie de constater toutes les nouvelles choses auxquelles ils avaient pensé ! Lorsque j’avais des questions sur le questionnaire, il me suffisait d’envoyer un courriel à Kim de HIMSA et il me répondait rapidement et clairement.

C’est très agréable de travailler avec Kim. En tant qu’utilisatrice de Noah, je suis vraiment fière d’être un membre du Groupe d’utilisateurs de Noah et d’avoir mon mot à dire sur quelque chose que j’utilise tous les jours. J’ai vraiment hâte de recevoir le prochain questionnaire pour voir ce qui se prépare !

Merci à Mandy pour ces aimables propos.

La semaine dernière, HIMSA a envoyé les résultats du premier questionnaire à Mandy et à tous les membres NUG qui avaient participé. Nous espérons qu’ils trouveront les résultats aussi intéressants que nous.

 

Nous tiendrons compte de leurs observations et de leurs commentaires lorsque nous devrons prendre de nouvelles décisions sur l’évolution de Noah.

Si vous souhaitez également être entendu, nous vous invitons à devenir un NUG en rejoignant le groupe des utilisateurs de Noah. Pour plus d’informations, cliquez ici.