Noah 2019 : Se préparer pour la révolution de la télésanté

   de Arild Rasmussen, Managing Director

 

La télésanté et ses défis ont été un thème majeur des salons professionnels en 2018 et le stand d'HIMSA au salon EUHA n'a pas fait exception.


 

Les visiteurs du stand d'HIMSA à Hanovre ont posé des questions sur le futur des soins auditifs à distance et sur la fonctionnalité de Noah Mobile en particulier.  Cependant, un grand nombre de professionnels étaient également préoccupés par les défis concernant la protection des données de leurs patients, particulièrement dans le cadre de la communication sur Internet.

La bonne nouvelle est que HIMSA est déjà en train de se préparer aux défis et aux avantages de la télésanté.

Avec le Noah 4.9, nous avons lancé plusieurs outils pour améliorer la sécurité des données basée sur les technologies les plus modernes. Pour les audioprothésistes, ces outils sont une base nécessaire pour les aider à garantir la sécurité des données de leurs patients.

Et le travail d'HIMSA se poursuivra en 2019 lorsque nous mettrons à jour la technologie des réseaux de Noah pour gérer les demandes d'amélioration des performances, de la sécurité et de la stabilité des réseaux.

Début 2019, HIMSA lancera Noah System 4.10 dont la mission principale sera de remplacer l'infrastructure des réseaux existante basée sur .Net Remoting.

En remplaçant la technologie des réseaux de Noah par une méthode basée sur REST, Noah bénéficiera d'une communication réseau plus stable et plus robuste sur les réseaux aussi bien locaux (LAN) qu'étendus (WAN). Cela signifie une communication plus fiable avec des bureaux distants, particulièrement ceux dont les réseaux sont moins stables.

HIMSA travaille également en étroite collaboration avec ses sociétés membres sur la meilleure façon d'intégrer les données de télésanté dans le logiciel Noah. L'objectif est de créer une solution flexible et sécurisée qui peut rapidement évoluer pour répondre aux technologies et aux besoins changeants.

Les caractéristiques qui en résulteront devraient être introduites d'ici fin 2019.